Quatrième congrès EDiLiC Aveiro (Portugal),  16-18 juillet 2012

Éveil aux langues et didactiques. Recherche, pratiques d'éducation et formation 

 

Ce 4e congrès international EDiLiC a souhaité mieux cerner le rôle que joue l’éveil aux langues dans le cadre plus général d’une éducation plurielle, sa contribution aux discours de la didactique des langues, ainsi qu’aux discours sur l’éducation en général.

Voir le site

 

Description du thème du congrès

Une dizaine d’années après les premiers pas de l’Association EDiLiC et dans un contexte d’éclosion de plusieurs approches et démarches didactiques en lien avec l’enseignement des langues et des cultures, le moment était venu de faire un bilan des connaissances produites dans le domaine de l’éveil aux langues, notamment sur ses modes d’inscription dans le champ de la didactique des langues (DL).

Le 4e congrès international EDiLiC était donc l’occasion de présenter ce bilan afin de mieux cerner le rôle que joue aujourd’hui l’Éveil aux langues dans le cadre plus général d’une éducation plurielle, sa contribution aux discours de la didactique des langues, ainsi qu’aux discours sur l’éducation en général.

Au-delà des discours, les congressistes se sont aussi interrogés sur les pratiques d’enseignement, ainsi que l’évolution des politiques linguistiques éducatives et des politiques de recherche.

Tout en cherchant à comprendre les parcours de construction de connaissances empruntés par les chercheurs qui ont œuvré, ces dernières années, dans le champ de l’Éveil aux langues dans différents domaines (les pratiques éducatives, y compris les outils didactiques; les discours de la formation initiale et continue des enseignants; les discours des chercheurs), nous nous sommes plus largement questionnés sur le rôle que peut jouer l’éveil aux langues, qui met en valeur l’existence de la diversité linguistique et culturelle, dans l’émergence d’une Didactique des Langues impliquée dans la mise en place d’une éducation inclusive et caractérisée par une éthique du vivre ensemble.

En lien avec ce questionnement, les conférences, tables rondes, communications, symposiums, posters et ateliers se sont articulés autour des axes suivants :

 

Axe 1- Éveil aux langues, recherche et approches méthodologiques

La recherche en DL (didactique des langues) a emprunté ces dernières années de nouveaux chemins : y a-t-il une spécificité des travaux autour de l’ éveil aux langues? Si oui, quelle est cette spécificité dans le champ plus large de la DL ? Les enjeux de l’éveil aux langues, du plurilinguisme et des approches plurielles des langues sont-ils  en train de reconfigurer la DL? Que nous dit la recherche à ce propos ? Quelles connaissances a-t-on construites? Quels sont les objectifs de la recherche dans ce domaine? Quels en sont les acteurs ? Quelles sont les disciplines, les théories et les auteurs de référence convoqués par la recherche en éveil aux langues? Sur quels objets d’étude la recherche sur l’éveil aux langues se focalise-t-elle? Et avec quels types de méthodologies? Quelles sont les données recueillies? Avec quels instruments de recueil et quelles procédures d’analyse ? Et quels sont les résultats obtenus? Comment se mesurent les effets d’un enseignement/apprentissage focalisé sur des activités d’éveil aux langues?

Quels sont les espaces de publication, de circulation et de diffusion du savoir dans les recherches en Éveil aux langues ?

 

Axe 2 - Éveil aux langues et pratiques éducatives

La didactique, envisagée comme une discipline praxéologique, présuppose un discours lié aux pratiques curriculaires. Quel est l’apport de l’éveil aux langues dans la perception et la construction du curriculum scolaire ? Quelles sont les pratiques curriculaires dans le champ de l’éveil aux langues? Avec quels projets et dispositifs d’intervention sur le terrain? Quelles sont les conditions de praticabilité de l’éveil aux langues en contexte scolaire?

Quelles sont les stratégies possibles pour intégrer l’éveil aux langues dans les curricula? Que nous disent les pratiques de classe à propos des rapports entre langues et autres matières scolaires? Comment sont conçus les agencements curriculaires plurilingues? De quels types de supports didactiques disposons-nous ? A quels publics s’adressent-ils?

Quel recours les pratiques d’éveil aux langues font-elles aux TICE? Quels sont les types d’activités qui sont conçus et développés?  Sur quels types de savoirs les pratiques d’éveil aux langues se centrent-elles ? Quel est le rôle des sujets qui enseignent et apprennent dans ce type de pratiques? Quelles langues ou variétés de langues sont privilégiées? Et avec quels objectifs éducatifs ?

 

Axe 3 - Éveil aux langues et pratiques de formation(initiale et/ou continue)

La dimension formative de la didactique concerne aussi les pratiques de formation des enseignants. Quelle est la place de l’éveil aux langues dans les curricula de formation initiale et continue des enseignants ? Avec quelles finalités ? Et avec quelles activités ? Selon quels modèles? Quels sont les principaux défis, tensions, contraintes, obstacles dans ce champ d’intervention? Quelle est la contribution des TICE dans la formation à l’éveil aux langues? Avec quelles méthodologies et outils de formation?

Quel est le profil des formateurs dans le cadre de l’éveil aux langues?

Comment entretenir des réseaux de collaboration entre les enseignants et entre les enseignants et les chercheurs dans le cadre de l’éveil aux langues?

Quel est l’apport de la recherche réalisée dans le domaine de l’éveil aux langues ?